L’inénarrable histoire du contre-projet au stade d’athlétisme de Trémelin, en Brocéliande (2014)

En 2013-2014, une poignée d’élus en Ille-et-Vilaine chercha à imposer un projet de stade olympique avec des pistes de 400 m à quelques dizaines de kilomètres de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en lisière de la forêt de Brocéliande. « Un stade, c’est mieux qu’un champ de patates », entendra-t-on. Image du tract diffusé à 7 000 exemplaires par les militants.

Article